Le projet en détails

L’association souhaite proposer un accueil pédagogique dans une yourte au sein d’une ferme et au cœur de la nature, dans la baie de Mont Saint Michel. Cette structure a pour objectif d’accueillir une quinzaine d’enfants de 3 à 6 ans, 4 jours par semaine, sur les principes de la pédagogie Montessori et de la communication non violente.

Les objectifs généraux de ce lieu sont de proposer une structure alternative à l’école maternelle classique, respectueuse des rythmes et besoins de chaque enfant et sa famille et contribuer à l’autonomie et l’épanouissement de ce dernier.  Pour résumer, voici les valeurs qui animent ce projet et ses objectifs : une pédagogie différente, un accompagnement bienveillant, un respect d’autrui et ses besoins, une coopération efficace, une proximité avec la nature et les animaux.

DSCN0545Nos valeurs et leur mise en actes peuvent se définir brièvement en plusieurs point forts :

  • Proposer une pédagogie alternative
  • Un accompagnement bienveillant
  • Un respect d’autrui et de ses besoins
  • Une coopération efficace
  • Une proximité avec la nature
  • Une ouverture vers l’extérieur
  • Une perpétuelle recherche

Par la mise en place d’un environnement adapté, par l’accès à un matériel pédagogique spécifique et grâce à la présence bienveillante de l’adulte, nous souhaitons permettre à l’enfant d’être libre, autonome dans ses apprentissages et acteur de son développement. Il nous paraît essentiel d’accompagner l’enfant à devenir un citoyen de demain en étant en lien direct avec la nature, les animaux, les saisons mais aussi en partant à la découverte du monde et de son histoire. Témoin des temps forts de la vie à la ferme, immergé dans un collectif et accompagné par une équipe pédagogique, l’enfant se socialisera de lui même.

Réalisation du projet

Le point essentiel de la réalisation du projet est l’implantation d’une yourte au coeur de la ferme : Afin de créer notre espace d’accueil et pour être le plus autonome possible, nous avons choisi une yourte habilitée à recevoir du public (aux normes E.R.P.) et adaptée à notre climat normand.
La yourte offre un accueil chaleureux et propice à la concentration tout en étant connecté aux bruits environnants (souffle du vent, cri des animaux, bruit de la pluie….). D’autre part, elle permet d’être en contact direct avec toute l’équipe de la ferme, les enfants sont les témoins directs des différentes activités de la ferme (la moisson, les naissances, la construction du four à pain…).

9710378422_b0462c4da0_z

Un aménagement adéquat en accord les principes de la pédagogie appliquée et respectueuse des besoins des jeunes enfants. Différents espaces destinés au repos, à la lecture, à l’apprentissage, aux jeux…

Une organisation temporelle stable et précise au quotidien, à la semaine et selon les saisons. Cela permet une prise de repères rapide, et laisse la place à l’épanouissement en retirant de l’incertitude à l’enfant.

Des modalités d’inscription : l’association a choisi d’établir des tarifs en fonction desressources des parents afin de permettre au plus grand nombre de choisir ce mode d’accueil.

Une équipe pédagogique :

  • Une éducatrice de jeunes enfants formée à la pédagogie MONTESSORI
  • Une animatrice-assistante, animatrice socio-culturelle diplômée

Cette équipe doit mettre en place des temps d’analyse des pratiques professionnelles, uneperpétuelle recherche et des temps de formation continue. L’équipe accueille des stagiaires, ce qui favorise un regard extérieur sur le travail effectué.

Utiliser le réseau élargi de l’association et de la ferme qui nous accueille : L’association a choisi d’inviter régulièrement des personnes compétentes dans un domaine ou ayant des talents à partager (initiation à l’apiculture, proposition de contes et de lectures d’histoires, massage de pieds par une pédicure-podologue…).

Le lien avec la nature

Nous attachons autant d’importance aux apprentissages fondamentaux qu’aux apprentissages de la vie. C’est pour cette raison que notre accueil se fait sur la ferme, et en lien direct avec les activités quotidiennes et saisonnières sur ce lieu unique. Les enfants découvrent la vie au rythme des saisons, du temps, des cycles de vie des animaux et des plantes.
Nous avons la chance d’avoir pu nous installer sur une ferme à taille humaine, en agriculture biologique, au cœur de la baie du Mont Saint Michel, et au pied de la ville d’Avranches.

P1060653Sur cette ferme, plusieurs ateliers sont présents ou en développement :

  • Atelier élevage des chèvres
  • Atelier élevage des vaches
  • Atelier élevage des cochons
  • Atelier de transformation fromagère
  • Atelier production de céréales
  • Atelier pain
  • Atelier maraîchage et arbres fruitiers

La variété de ces activités est une source d’apprentissages très importante. Elles se complètent et permettent un fonctionnement pastoral basé sur le respect des équilibres naturels. C’est cette expérience à la fois agrobiologique et humaine qui sera le terreau de l’apprentissage des enfants.
Au niveau de la topographie du lieu, une variété tout aussi intéressante : prairies, parcelles cultivées (sarrasin, blé, orge…), vignes, bois, rivière… Avec une vue inégalable sur la baie et le Mont Saint Michel. Ce sont autant d’occasions de développer des apprentissages divers, complets, toujours en rapport avec la faune et la flore.

Chaque période de l’année sera marquée par des événements précis, selon les saisons : naissance des chevreaux, récolte des céréales, pâture des vaches, semis… Sur la ferme, mais également sur le potager dédié aux cultures des enfants. Nous marquerons également le passage des saisons par la réalisation d’un mandala ou d’une création (par exemple sur une table nous disposerons des éléments caractéristiques de la saison qui se déroule). Les enfants auront donc conscience toute l’année que le temps se décompose en cycles réguliers et liés aux cycles de la nature elle même.

Par ailleurs, à travers l’ensemble de ces activités, nous essaierons de sensibiliser les enfants à l’écologie ou plus exactement à la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets. Concrètement, un récupérateur d’eau de pluie permettra l’arrosage du potager, nous sensibiliserons les enfants face à la production des déchets, un tri sera mis en place et tous les déchets organiques serviront aux animaux ou serviront à fabriquer du compost, enfin notre consommation d’électricité sera
minimisée.

La pédagogie

L’application de la pédagogie Montessori est avant tout source d’épanouissement et d’autonomie des enfants. En effet cette pédagogie active permet à l’enfant d’apprendre en faisant, par la manipulation de matériel et la réalisation d’expérience l’enfant apprend par lui même et en déduit son savoir.
Cette pédagogie repose sur quelques principes de base que nous allons appliquer :

  • La relation à l’enfant : L’éducateur considère l’enfant comme son égal et non comme un être inférieur. P1060645Dans ce cas, une relation de respect mutuel peut se mettre en place. De même, l’enfant est considéré comme l’avenir de l’homme sur qui repose la société de demain.
  • L’importance de l’observation : En tout premier lieu, l’éducateur prend le temps d’observer finement et précisément l’enfant plutôt que de le juger sur ses actes.
  • Le rôle essentiel du cadre : L’aménagement du temps et de l’espace est primordial afin de permettre à l’enfant d’être libre, autonome et acteur de son développement comme de ses apprentissages.
  • L’enseignement avant 6 ans : Par une approche sensori-motrice des apprentissages fondamentaux tels que la P1060641lecture, l’écriture, le calcul, la géographie…l’enfant aborde des notions précises par la manipulation et l’expérimentation, il sera ensuite d’autant plus facile pour lui de les identifier et les assimiler.
  • L’esprit absorbant : Selon Maria Montessori, le petit homme naît immature, il a besoin de l’autre pour se construire ; mais il naît aussi avec un bagage génétique unique et des compétences intellectuelles qui lui sont propres et vont lui permettre de se développer, c’est en absorbant les caractéristiques de sa culture, de sa langue, de son milieu familial, de son environnement…qu’il va se les approprier. Par exemple, c’est ce que l’on observe avec l’apprentissage du langage : l’enfant n’a pas besoin d’une méthode précise, après avoir baigné dans sa langue maternelle ou dans celle du pays dans lequel il vit, il saura s’exprimer.
  • Les périodes sensibles : Maria Montessori a mis en évidence qu’il existe des périodes chez l’enfant où il va être particulièrement intéressé voire préoccupé par un apprentissage précis c’est-à-dire qu’il va mobiliser toute son énergie physique mais aussi intellectuelle pour acquérir un caractère déterminé.

Ente 0 et 6 ans, il y a donc la période sensible du langage, de l’ordre, du mouvement, du développement sensoriel, du développement du sens social et des petits objets. Dans la pédagogie Montessori, il existe plusieurs domaines d’apprentissage : la vie pratique, la vie sensorielle, le langage, les mathématiques et les matières parallèles telles que la géographie, la botanique, la zoologie et l’histoire. Pour chacune de ces matières, Maria Montessori a mis au point tout un matériel didactique.

Selon les principes de Maria Montessori, le matériel doit être beau, adapté à la taille de l’enfant et à sa portée. Dans une classe Montessori, dite « ambiance », le matériel est présenté sur des étagères, dans des petits plateaux et librement accessible aux enfants. Ce matériel scientifique est autocorrectif permettant ainsi à l’enfant de remarquer ses erreurs et d’apprendre par expérimentation.
Chaque matériel est proposé en un seul exemplaire afin d’apprendre aux enfants le partage, le respect et la patience : s’autodiscipliner !

  • Le matériel de vie pratique : Après une phase d’acquisition des règles de vie en classe et d’exercices préliminaires (porter un plateau, rouler/dérouler un tapis, déplacer une chaise ou une table, ouvrir une porte…), l’enfant est sensibilisé au milieu dans lequel il évolue (arroser les plantes, essuyer une table , passer le balai, cirer des chaussures…), au soin de sa personne (se coiffer, se laver les mains, s’habiller pour sortir, se chausser …) ainsi qu’aux relations avec les autres (dire bonjour, s’excuser, remercier…).
  • Le matériel de vie sensorielle: Ce matériel présente des graduations et des contrastes de couleurs, de formes, de tailles, de textures, de sons ou d’odeurs afin que l’enfant acquiert la notion de classement et arrive à un premier niveau de conceptualisation. Il s’agit par exemple de la tour rose et l’escalier marron, les différentes boîtes de couleur, les tablettes rugueuses, les paires de tissus, les blocs cylindriques….
  • Le matériel de langage : Par une première approche sensorielle, l’enfant apprend à tracer les lettres, à les « faire chanter » puis à les reconnaître et les déchiffrer. Il pourra ensuite s’entrainer avec tout un panel de fiches renseignées ou non, de nomenclatures.
  • Le matériel de mathématique : Il permet l’acquisition d’un esprit logique au travers d’un matériel concret basé sur les notions de symboles et de quantités. L’enfant trie, compte, additionne, soustrait avec des barres en bois, des perles et des chiffres rugueux notamment.
  • Les matières parallèles : A partir de puzzles du monde, de la poutre du temps, en observant des milieux naturels….l’enfant assouvit sa curiosité et découvre plus précisément le monde qui l’entoure.

Comments are closed